Assainissement

Prestations :

Dans ces zones où le « tout-à-l’égout » n’existe pas, la possibilité de construire, transformer et/ou rénover, est directement liée à la possibilité de mettre en place une installation de traitement des eaux usées. En France, un foyer sur trois est équipé d’une installation d’assainissement non collectif (ou autonome).

Une "installation d’assainissement non collectif" désigne toute installation d'assainissement assurant la collecte, le transport, le traitement et l’évacuation des eaux usées domestiques, des habitations non raccordées à un réseau public de collecte des eaux usées.

En substance, la réglementation en vigueur dit que « les installations d’assainissement non collectif ne doivent pas présenter de risques pour la santé publique et l’environnement. Les caractéristiques techniques et le dimensionnement des installations doivent être adaptés au contexte environnemental (pédologie et perméabilité) et au projet. Un examen préalable de la conception, à tout dépôt de demande de permis de construire ou d’aménager est maintenant imposé. »

Ces installations sont définies par la norme XPP 16-603 dite DTU 64.1 de Mars 2007, sur la mise en œuvre des dispositifs d'assainissement autonome. Cette norme donne les règles à respecter.

Nos études comprennent :

  • Les sondages pédologiques in situ et la mesure de perméabilité des sols
  • Les recherches bibliographiques
  • Un rapport avec définition et dimensionnement des dispositifs de prétraitement et de traitement des eaux usées, pour le projet concerné avec réalisation de :
  • Plan d’implantation de la filière prescrite sur le plan de masse fourni
  • Un profil en long de la filière prescrite, avec cote des différents fils d’eau des éléments.

ASSAINICONSEIL se tient à votre disposition, pour la réalisation de votre étude et vous invite à télécharger un devis-type assainissement.